La tendinite du tendon d’Achille est une blessure fréquente et assez handicapante pour le runner. Pour vous en débarrasser au plus vite, voici les conseils pour bien la traiter et surtout l’éviter ! 

La pathologie et les symptômes

Un petit peu d’anatomie pour commencer !

Le tendon d’Achille relie le triceps sural et le pied.  Il a un rôle de poulie lors de la marche et de la course. Ce tendon est fragile car il est peu vascularisé et très sensible à la déshydratation.

Lors de l’inflammation du tendon d’Achille la douleur se situe à la base du talon et parfois remonte de quelques centimètres. Cette douleur peut au démarrage apparaître en fin de séance et à froid le lendemain au réveil. Si vous continuez à forcer sans la prendre en charge, les symptômes s’installeront toute la journée même lors d’une marche à vitesse réduite. Le tendon est sensible au toucher et encore plus au pincement du tendon d’Achille.

Attention, il faut traiter la tendinite le plus tôt possible car cela peut aller jusqu’à la rupture du tendon.

Les causes de la tendinite du tendon d’Achille

  • Des entraînements trop intensifs et un surmenage de la région du talon
  • Un manque de souplesse des mollets
  • Des chaussures en mauvais états qui n’absorbent plus les chocs ou des chaussures mal adaptées à votre type de foulées
  • Des pieds creux ou plats
  • Le surpoids
  • Un déséquilibre du bassin ou une inégalité de longueur de jambes
  • Une déshydratation

Le Tendon d’Achilletendon d'achille

Les conseils pour éviter la tendinite

  • Bien s’échauffer et bien s’étirer
  • Avoir de bonnes chaussures
  • Bien s’hydrater

Nous vous conseillons de réaliser ces exercices d’étirement régulièrement.

Exercice 1 :

Debout, face à un mur pour vous retenir, penchez-vous en avant sans plier le genou, ni décoller les talons. Tenez la position 20 secondes, relâchez 5 secondes puis recommencez le cycle 5 fois.

tendon d'achille

Exercice 2 :

L’avant du pied posé sur un nez de marche, hissez-vous puis redescendez jambe tendue. Effectuez ce mouvement 10 fois.

tendon d'achille

Que faire en cas d’atteinte ?

Plus vous prendrez en charge tôt votre tendinite, plus elle se soignera facilement et rapidement. 

Le premier réflexe lorsqu’on suspecte une tendinite du tendon d’Achille est d’arrêter tout de site la pratique de la course à pied ! Glacer au niveau du tendon aura un rôle anti-inflammatoire naturel très efficace. Vous pouvez réitérer l’opération plusieurs fois par jour.

Si cela ne disparait pas rapidement, il faut aller consulter un médecin qui vous prescrira des anti-inflammatoires et une échographie afin de connaitre le stade de la lésion. Des séances de kinésithérapie avec ultra-sons, ondes de choc pourront être prescrites. Allez consulter un chiropracteur ou un ostéopathe afin qu’il travaille sur la mobilité de l’articulation de la cheville ainsi que sur le tendon par des techniques musculaires aura des effets bénéfiques. Des bandes de kinésiotaping pourront être posées sur votre tendon afin de le faire relâcher. Cette technique a été inventée par un chiropracteur au Japon dans les années 70 et a pris son envol depuis les Jeux Olympique de Pékin en 2008.

tendon d'achille

Vous pouvez également aller faire vérifier vos pieds pour savoir s’ils sont creux ou plats chez un podologue qui ensuite pourra vous faire des semelles orthopédiques spéciales pour la pratique de la course à pied.

Le temps de cicatrisation du tendon est compris entre 3 et 6 semaines.

Dans des cas rares, une immobilisation plâtrée sera recommandée ou un peignage chirurgicale. Les cas de rupture du tendon d’Achille se voient généralement lors des fractionnés avec des démarrages brutaux. La chirurgie est obligatoire dans ce cas-là.

Dans tous les cas, la reprise de la course à pied doit être progressive !

The following two tabs change content below.
Nicolas est Chiropracteur (http://www.chiropraxie-levallois.fr/) et Directeur chez Back Office Santé (http://www.back-office-sante.com/), un réseau qui fournit des services de soins et de dépistage des TMS en thérapie manuelle dédiée aux entreprises. Ce réseau de plus de 650 thérapeutes (chiropracteurs et ostéopathes) à travers la France envoie des praticiens pour soigner les employés sur le site même des entreprises afin de prévenir les TMS et diminuer l'absentéisme.